Bienvenue au Musée de physique de l’UNIL

Exposés dans 17 vitrines, vous pouvez y voir actuellement 224 instruments scientifiques, qui ont pour la plupart été utilisés pour l’enseignement et la recherche en physique à l’Académie, puis, dès 1890, à l’Université de Lausanne. Chaque instrument est accompagné d’une brève notice explicative en français. La période couverte va, approximativement, de 1775 à 1960.

Visite virtuelle interactive

Compatible Mac, PC, tablette, “smartphone” iOS ou Android

Instruments exposés

Domaines représentés :
— la physique expérimentale classique, classée selon les chapitres des grands traités de la fin du XIXe et  du début du XXe siècle, avec comme domaines les mieux représentés l’optique, l’électricité et l’acoustique;
— la mesure du temps, de l’espace et de la masse ainsi que le calcul;
— l’astronomie;
— la radioactivité et la physique nucléaire.

Utilisations passées : enseignement (démonstrations de cours et travaux pratiques), mesures en laboratoire et usage professionnel, recherche. Provenance : pour la plupart, des collections de l’ancienne Section de physique de la Faculté des Sciences de l’Université de Lausanne (transférée à l’EPFL en 2003), mais aussi d’autres entités de l’UNIL et de l’EPFL, du Gymnase de la Cité, du Collège de Vevey, de dons et de quelques achats.

Une liste de tous les objets à l’inventaire, classés par catégories, peut aussi être consultée.

Plusieurs publications relatives au Musée ou à des instruments scientifiques exposés peuvent être téléchargées de la page Web « JFL/publications”.

 

 La physique à Lausanne

L’Académie de Lausanne a été fondée en 1537, pour la formation des pasteurs protestants.
Un enseignement suivi de physique expérimentale, avec un discours s’appuyant sur des démonstrations nécessitant une collection d’instruments (« cabinet de physique ») n’a débuté qu’en 1776. Jusqu’en 1953, il n’y eut qu’une seule chaire de physique expérimentale à l’Université.  A l’EPUL, la première volée d’ingénieurs-physiciens a obtenu son diplôme en 1950.
La page « Repères chronologiques »  donne davantage de détails.

La collection

Le projet d’inventaire et d’exposition des anciens instruments de physique de l’UNIL remonte à 2003. Il a germé à l’occasion du transfert de la Section de physique de l’Université à l’EPFL, grâce à l’initiative du professeur Loude, qui venait de prendre sa retraite.

L’inventaire qu’il a réalisé au fil des ans comprend maintenant plus de 950 fiches.
Une abondante documentation a été rassemblée.
En parallèle, les vitrines du Musée ont été installées et aménagées.
Une cérémonie d’inauguration a eu lieu le 27 janvier 2009. 
Pour plus de détails, voir la page : « La collection : passé, présent et avenir ».